Skip to main content
Temps de lecture : 4 minutes

La pyramide de Maslow: une théorie des années 1940 du psychologue Abraham Maslow qui a eu son heure de gloire et qui peut toujours être utilisée, à condition de la dépoussiérer un peu. Mondialement connue, la pyramide de Maslow a été conçue après les observations et les travaux du psychologue sur la motivation des gens. La pyramide a été remis au goût du jour. Ici un outil dont je me sers, voir qu’est ce que le coaching?

qu’est-ce que la pyramide de Maslow?

cette pyramide permet de classer les besoins humains dans 5 catégories par ordre d’importance. Cet ordre est établi selon des priorités et à chaque fois qu’un besoin est acquis, cela génère le désir d’un autre besoin. Selon la pyramide de Maslow, on ne peut passer à un autre besoin si l’on a pas acquis le besoin précédent, sauf exception que vous découvrirez à la poursuite de votre lecture. 

Quels sont les catégories?

La pyramide présente de façon hiérarchisée, les 5 besoins fondamentaux
des humains. L’observation ne concernait que la population occidentale de
l’époque. On peut toujours s’appuyer sur cette base de travail qui reprend
l’ordre ci-dessous :


  • Les besoins physiologiques

  • Le besoin de sécurité

  • Le besoin d’appartenance

  • Le besoin d’estime

  • Le besoin d’accomplissement

Voir wikipedia

pyramide de Maslow, coaching, reconversion professionnelle
Ancienne pyramide mise avec le côté personnel & professionnel

La pyramide mit au goût du jour:

Récemment, plusieurs équipes de psychologues ont fait des recherches et se
sont attaquées à la hiérarchisation des besoins selon Maslow, et par
conséquent à la composition de la pyramide qu’ils ne conçoivent plus tout à
fait de la même façon. En effet avec l’évolution de la société, les aspirations des dernières générations qui ne sont plus les mêmes qu’au milieu du siècle précédent, de nouvelles motivations ont été mises en lumière. Si les quatre premières marches restent semblables, le haut de cette pyramide n’est plus occupé par le besoin d’accomplissement ou réalisation de soi.
Selon les chercheurs, les trois motivations que Maslow avait occultées sont :
la recherche et la conservation d’un partenaire et la parentalité. L’autre
différence de taille, c’est que selon Maslow, une fois qu’un besoin était
assouvi à un niveau il s’effaçait au profit du besoin suivant logé au niveau
supérieur. Dans la nouvelle pyramide, les besoins coexistent et se
chevauchent sans se remplacer complètement.
En conclusion, la pyramide de Maslow a été remise au goût du jour en tenant compte des processus psychologiques qui ont transformé en
la hiérarchie des motivations liées à l’évolution de la société.

La pyramide peut-elle servir pour motiver les salariés?

Pour chaque besoin, il est possible d’identifier des leviers de motivations qui sont inhérents à la vie en entreprise :

  • besoin physiologique qui pousse à gagner un salaire qui permet de vivre convenablement ;
  • besoin de sécurité qui se traduit par le fait d’avoir un emploi stable, de bonnes conditions de travail, un environnement sécurisé ;
  • besoin d’appartenance qui encourage un individu à être intégré dans la vie de l’entreprise, à appartenir à un groupe de collaborateurs ;
  • besoin d’estime qui se manifeste par l’envie d’exercer un métier d’utilité sociale, d’avoir un poste valorisant, d’être reconnu par ses collègues et son manager ;
  • besoin d’accomplissement de soi qui incite à se fixer des objectifs conséquents, à devenir un expert dans son secteur, à être autonome dans son travail, à élargir son champ de compétences.

Il faut savoir se situer dans la pyramide:

Pour améliorer votre qualité de vie au travail, il est judicieux de savoir à quel niveau de besoin vous vous situez dans votre vie professionnelle. Êtes-vous au niveau 5 ? 4 ? 3 ? Si vous vous trouvez au niveau le plus inférieur ou à un niveau intermédiaire, vous pouvez encore améliorer votre quotidien.

Répondre aux besoins fondamentaux permet d’augmenter la qualité de vie au travail et, par exemple, d’éviter des phénomènes tels que le burn-out qui a un impact conséquent sur la santé des salariés. Alors, comment passer à la catégorie de besoin supérieure et ainsi améliorer son quotidien professionnel ? Voici les éléments d’attention qui vous permettent de vous sentir bien au travail et vous situer plus haut dans la pyramide de Maslow : 

  • le développement personnel, afin de pouvoir affirmer sa personnalité à travers son travail ;
  • le management, qui est directement lié à la relation avec ses subordonnées et/ou ses subalternes et qui contribue à l’instauration d’un environnement professionnel sain ;
  • la reconnaissance, qui permet de s’assurer de l’efficacité de son travail, de se sentir en confiance et qui procure un sentiment d’appartenance en entreprise,
  • l’adhésion aux valeurs de l’entreprise, qui fait partie du niveau 5 de la pyramide de Maslow et qui est très importante pour l’épanouissement des salariés ;
  • le plaisir au travail, un facteur essentiel du bien-être au travail.

La pyramide de Maslow est un excellent indicateur pour mieux comprendre et cibler les besoins des salariés en entreprise. La classification des besoins n’est cependant pas vraie pour toutes les situations. Malgré la définition donnée de cet outil, il est possible, dans certaines situations, de poursuivre un besoin supérieur même si les besoins inférieurs n’ont pas encore été satisfaits. On peut ainsi penser aux entrepreneurs qui quittent leur travail pour fonder leur propre entreprise. Leurs premiers besoins, physiologiques et de sécurité, ne sont plus acquis puisqu’ils ne possèdent généralement pas, au lancement de leur activité, un salaire décent. Ils poursuivent toutefois leur besoin d’accomplissement (ultime niveau de besoin de la pyramide) en créant leur propre business et se donnant des objectifs élevés.

Prendre RDV pour un entretien gratuit de 30 minutes

[booked-calendar]
Corine Cliquet

Corine Cliquet

Coach professionnelle: particuliers & entreprises Coach spécialisée en gestion du stress Formatrice