Skip to main content
Temps de lecture : 3 minutes

Vous connaissez tous le Powerpoint, mais connaissez-vous le Pecha Kucha? Non, alors vous devriez afin de pouvoir captiver votre assemblée ou présenter votre projet professionnel ou vos produits

Définition du Pecha Kucha:

Pecha Kucha, aussi appelé « 20X20 » est un format combinant une présentation orale et la projection de 20 slides se succédant  automatiquement toutes les 20 secondes. La présentation dure ainsi exactement 6 minutes et 40 secondes. Le mot vient du japonais et signifie « bavardage », « sens de la conversation ».

Cette technique a été inventée par deux architectes basés à Tokyo, qui cherchaient à rendre leurs présentations plus percutantes et à éviter ce que beaucoup appellent la « mort par PowerPoint » !

Exemple de pecha Kucha: bâti sous forme d’histoire, par l’Institut National de Santé Publique du Quebec

C’est un fait : il est difficile de convaincre rapidement un auditoire . Qui plus est lorsqu’il s’agit d’un parterre d’investisseurs rompus aux présentations en tous genres… Or, pour vendre, que ce soit un projet, une idée, une entreprise ou encore un nouveau produit ou service, il est primordial de le présenter efficacement. 

Exit les Powerpoint à rallonges où l’auditoire décroche très rapidement parce que noyé dans les illustrations, effets de transition et détails souvent bien trop nombreux !

Vive le Pechakucha qui est une façon originale et efficace de présenter un projet, une idée, un nouveau produit/service et de capter et retenir l’attention de l’auditoire , si tant est que l’orateur maîtrise tous les aspects de la méthodologie.

Etape du Pecha Kucha:

La présentation doit s’appuyer sur 20 diapositives (sans animation) qui s’enchaînent automatiquement toutes les 20 secondes. Un logiciel power point par exemple (ou libre) permet de réaliser de telles présentations.

Pour partager la présentation, il suffit d’enregistrer la présentation orale réalisée lors de la présentation du support et de s’en servir pour réaliser une vidéo.

La présentation doit s’appuyer sur 20 diapositives (sans animation) qui s’enchaînent automatiquement toutes les 20 secondes. Un logiciel power point par exemple (ou libre) permet de réaliser de telles présentations.

Pour partager la présentation, il suffit d’enregistrer la présentation orale réalisée lors de la présentation du support et de s’en servir pour réaliser une vidéo.

Les caractéristiques:

Une présentation basée sur 20 diapos d’une durée de vie de 20 secondes présente plusieurs avantages :

  • Présentation dynamique
  • Diapositives simples, visuelles
  • Message clair
  • Présentation orale complémentaire des visuels
  • Timing connu à l’avance
  • Valorisation facile sous forme de vidéo si enregistrement audio
  • Nécessite une vraie préparation de l’oral
  • sprit de synthèse : pour structurer intelligemment son intervention afin de présenter son projet ou son idée de manière claire, succincte, mais surtout compréhensible et captivante. 
  •  communication orale : à l’aise en public , excellente élocution, maîtrise de l’art oratoire et de la communication non verbale , 
  •  graphisme : des visuels réfléchis, originaux, percutants, illustrant parfaitement les propos.

Il est important de ne pas vouloir surcharger les diapositives et par conséquent de faire un tri au préalable sur les idées importantes à faire passer.

La forme impose cette réflexion et incite les présentateurs à aller à l’essentiel. Un bon exercice donc pour s’entraîner à des présentations orales.

Préparation:

Les différentes étapes:

1- Identifier le sujet de la présentation

2- Inventorier l’ensemble des éléments que l’on souhaite traiter et en sortir les thèmes essentiels. Il faut penser que nous n’avons que 20 secondes pour traiter de chaque image. Choisir le nombre de thèmes en conséquence.

  • De quoi faut-il absolument parler?
  • Quels sont les éléments superflus qu’on peut éliminer?
  • Qu’est-ce que les participants ont vraiment envie de savoir?

3- Pour chacun des thèmes, trouver une image qui représente bien de quoi on veut parler.  L’image doit être percutante et faire beaucoup de sens par rapport à ce qu’on veut mettre de l’avant. 

4. Créer une présentation Powerpoint ou une multitude de cartons assez grands pour être vus par tout le groupe (1 image par carton) et y intégrer les images choisies.

Piège à éviter:

  • Trop d’images, c’est comme pas assez.  Il faut réussir à synthétiser le plus possible notre pensée afin que chaque thème de présentation ait idéalement une seule image.
  • S’assurer que les images ne soient pas choquantes, déplacées ou trop éloignées du thème abordé.

Suggestions et variantes:

  • N’hésitez pas à mettre des images humoristiques. Ça rend la présentation encore plus accrocheuse!
  • Il est possible d’allonger le temps à 30 secondes par image ou tout simplement de les changer quand vous avez terminé de traiter du thème en question.  C’est moins stressant, mais aussi moins efficace!

Objectifs & avantages:

Ce type de pitch   peut s’avérer fort intéressant à diverses occasions :

  •  présenter un nouveau produit à un client,
  •  présenter une idée/innovation,
  •  présenter son projet d’entreprise à un parterre d’investisseurs,
  •  capter rapidement l’attention de son auditoire et laisser une bonne impression,

En savoir plus: Pecha Kucha

Corine Cliquet

Corine Cliquet

Coach professionnelle: particuliers & entreprises Coach spécialisée en gestion du stress Formatrice