Temps de lecture : 3 minutes

Il est très important d’avoir une estime de soi-même en bonne santé pour tout d’abord la qualité de la relation que nous avons avec nous-mêmes et ensuite la qualité de l’interaction que nous pouvons établir avec l’environnement. Il y a des indicateurs très sûrs qui révèlent une estime de soi défaillante. Ils peuvent permettre d’identifier certaines carences chez nous ou chez les autres auxquelles il convient de remédier. Cette estime de soi est d’autant plus importante quand on commence une reconversion professionnelle ou de VAE

estime de soi
Estime de soi

Repérer les signes d’une basse estime de soi

  1. Marcher la tête basse tournée vers le sol. Mieux vaut relever la tête !
  2. Une absence de contact direct soutenu par le regard. Y a-t-il vraiment quelque chose de terriblement effrayant dans la pupille de votre interlocuteur ?
  3. Vous n’acceptez pas facilement les compliments. Lorsque nous nous sentons à l’aise avec nous-mêmes, nous sommes en mesure d’apprécier les compliments avec grâce.
  4. Vous vous excusez sans raison et vous vous sentez coupable. Si vous dites souvent : “Je suis désolé(e)”, cela peut-être le signe que vous vous excusez d’exister. S’excuser fréquemment va en général de pair avec le sentiment de culpabilité. La culpabilité est sans doute le poison le plus violent et le plus insidieux pour la destruction de l’estime de soi. La culpabilité, quelles qu’en soient les raisons et la manière dont on le justifie, peut être abandonnée au profit d’une plus grande qualité d’écoute et de présence.
  5. Vous vous sentez souvent frustré, impatient ou en colère. Lorsque nous ne nous sentons pas à l’aise avec nous-mêmes, nous avons tendance à avoir peu de disponibilité et de patience pour les autres. C’est alors l’escalade et nous ouvrons la porte à la colère, à la frustration, etc.
  6. Vous utilisez souvent le langage du désespoir. Surveillez votre langage et regardez quel niveau de conscience il reflète. Et si vous changiez ? Et si vous permutiez les expressions  négatives contre des affirmations positives ?
  7. Vous prenez trop facilement les situations personnellement. Lorsque l’estime personnelle est faible, les situations ou les paroles prononcées, par les autres, auront tendance à être prise personnellement et interpréter systématiquement de la manière qui renforcera la faible estime que l’on a de soi-même. Un cercle vicieux qu’il convient de briser par tous les moyens possibles.
  8. Vous êtes déprimé. Une estime de soi chroniquement basse conduit en général tout droit à la dépression. Si vous vous battez contre un sentiment de dépression, c’est que vous avez probablement une difficulté à voir le côté favorable et positif des choses. Anthony Robbins écrit que tout état dépressif peut-être modifié et qu’on peut toujours en voir les bénéfices positifs secondaires. Si vous êtes dans une dépression profonde alors n’hésitez pas à consulter ou apprécier ce moment comme une étape nécessaire à passer, pour vous, pour aller de l’avant.
  9. Vous n’entrez pas en contact avec les autres. Une forte résistance systématique à entrer en contact et à vous présenter est le plus souvent l’indicateur d’une faible estime de soi. Prenez une profonde inspiration et rejoignez le club humain. Vous avez autant à donner qu’à recevoir.
  10. Vous ne prenez pas de risques. Si votre prise de risques dans la vie est au point mort, il n’est pas impossible que ce soit corrélé à la faible estime que vous pourriez avoir de vous-même. Comment faire ? Prenez des risques et voyez ce qui se passe, étape par étape, et agissez en conséquence plutôt que de vous centrer sur un imaginaire négatif. Souvenez-vous que la question de l’estime de soi a des ramifications nombreuses et complexes. Il peut y avoir une estime sélective qui ne s’applique qu’à certains aspects de la vie et qui ne parvient pas à se transposer à d’autres. Posez-vous la question : Qu’est-ce que je peux cesser de faire et qu’est-ce que je peux faire pour me signifier que je m’aime. Louise Hay dirait : “Je m’aime et je m’approuve”.
Corine Cliquet

Corine Cliquet

Coach certifiée en évolution de carrière, pour particuliers & entreprise, coaching auprès des entrepreneurs & des commerçants. Coaching en analyse des pratiques professionnelle en milieu médico-social dans le champs de relation d'aide (ancienne infirmière avec un D.U d'ETP) & j'accompagne dans les VAE médico social. Je propose des diagnostics des risques psychosociaux en entreprises. Formatrice sur la gestion du stress