Temps de lecture : 3 minutes

Commençons par différencier le coaching, mot utilisé à tout vent, mais dont peu de gens se font une définition, et le coaching personnel & coaching en entreprise.

Coaching personnel & coaching en entreprise:

coaching en entreprise
Coaching personnel & coaching en entreprise

Le coaching peut être défini comme suit :
« Par un jeu de questionnements, accompagner les personnes vers une solution, un état désiré et ce, en pleine conscience et en toute autonomie ».

Le coaching personnel:

les personnes arrivent avec des attentes très différentes : cela peut être un problème de choix, un problème personnel, un problème relationnel, un problème de mal-être…

Le cadre:

« dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit »

Dans ce cas, la personne vient nous trouver spontanément avec un objectif qu’il faudra que je valide tout en amenant à la conscience les éventuels freins, ce qui permettra à mon coaché de décider en toute autonomie.
Il faudra :

  • Confirmer la clause de confidentialité
  • Expliquer et demander l’accord d’un questionnement qui peut être « bousculant »
  • Valider ce que la personne attend de moi
  • Vérifier que le coaching est bien approprié à la situation
  • Définir le timing : en général, la personne aura trouvé sa solution et aura établi un plan d’action en +/- 6 heures
  • Établir un contrat avec mon coaché

Le coaching en entreprise:

Je sais par définition que la demande exprimée par mon coaché tourne autour de l’emploi. Encore faudra-t-il vérifier quelle est la réelle demande : une recherche active d’emploi, une orientation professionnelle, un accompagnement par rapport à un deuil à effectuer lors d’un licenciement, un problème relationnel sur le lieu de travail, un manque de motivation…

Cela peut paraître plus simple puisque la demande est clairement orientée professionnelle, mais il y a de nombreux sous-entendus qu’il sera impératif de découvrir et surtout, dont le coaché devra prendre conscience pour pouvoir
réellement avancer vers son objectif.

Je vais vous expliquer tout cela par un exemple :
Françoise a été licenciée il y a 15 jours pour restructuration et se présente à sa première séance de coaching avec son CV, sa lettre de motivation et la ferme intention de retrouver de l’emploi immédiatement.
Après 2 questions quant à son ancien emploi, sa carrière dans la société et les démarches qu’elle a déjà effectuées, l’émotion monte et des phrases telles que « c’est injuste », « je n’aurai plus jamais un travail comme celui-là », « j’avais un si bon salaire », etc.
Il est évident que de nombreux points sont à travailler avant de réaliser une recherche active d’emploi efficace.

Il faudra alors procéder par plusieurs étapes :

  • Accueillir l’émotion et travailler sur le deuil de l’ancien travail
  • Amorcer la roue du changement
  • Renforcer la confiance en soi
  • Mettre en place un nouveau projet professionnel
  • Et enfin travailler sur la recherche active d’emploi
    Autant d’étapes importantes si je veux que mon coaché évolue vers un projet professionnel en adéquation avec son projet personnel.
    Sa décision sera alors prise en pleine conscience et en toute autonomie, ce qui renforcera les chances de mener à bien son nouveau projet.

L’objectif du coaching professionnel :

L’idée commune est de fixer un objectif, de le rendre SMART et d’atteindre l’état désiré en pleine conscience et en toute autonomie : tracer sa route et arriver à destination.

Pour cela, il faut amener à la conscience du coaché ce qui est important pour lui, ce qu’il veut vraiment, vérifier sa capacité à bouger, vérifier les enjeux, poser les questions qui aideront le coaché à savoir qui il est, lui faire prendre de la hauteur en considérant les choses autrement, lui faire comprendre quels sont ses intérêts à rester dans une situation bloquante, quels sont ses freins et moteurs, etc

Quelques outils:

Quelques outils:

  • Un jeu de questionnements
  • La reformulation
  • L’effet miroir et la métaphore
  • La projection dans l’état désiré
  • La mise en action

Les valeurs:

  • La bienveillance
  • Le respect de soi et du coaché
  • Le non-jugement
  • L’écoute
  • La confiance

Les points à travailler

  • La mise en confiance
  • La gestion des émotions
  • Les bienfaits du changement
  • Les valeurs
  • La connaissance de soi
  • La prise de conscience des freins et des moteurs
  • La capacité à bouger
  • Le leadership
  • Le réalisme
  • La communication

Le coaching en entreprise:

Dans ce cas, l’objectif est fixé par l’entreprise qui détermine le cadre et le contrat, mais attention, le coaching professionnel ne donne pas de conseils et ne propose pas de solution. Il expose et amène à la conscience les problèmes qui peuvent ralentir ou nuire aux attentes de l’entreprise.
Le problème peut être :

  • d’ordre relationnel (conflit avec un collègue)
  • un manque de moyens (de quoi avez-vous besoin pour atteindre les objectifs fixés
    par l’entreprise ?)
  • la méconnaissance d’une situation problématique (personnel absent de manières
    récurrentes dans un service)
  • une erreur de choix quant à la fonction proposée (tout le monde a ses limites)

Une place pour chaque personne et chaque personne à sa place

Voilà le secret d’un bon management !

Me contacter

En savoir plus